Diagnostic différentiel de perte de poids non intentionnelle, Dysphagie (situation clinique)


diagnostic différentiel de perte de poids non intentionnelle

La déglutition est séparée en deux phases: Phase oropharyngée incluant la formation du bolus alimentaire et son transfert vers la cavité oesophagienne Phase oesophagienne Incluant le transport et le transfert du bolus à travers l'oesophage propulsé par les muscles lisses oesophagiens 4 Approche clinique[ modifier w ] La dysphagie est un symptôme d'alarme qui nécessite une évaluation pour déterminer la cause exacte.

Elle peut être dû à un problème structurel ou à un trouble de motricité affectant le passage du bolus alimentaire.

Conférence - VOUS N'ARRIVEREZ PAS À MAIGRIR !

La dysphagie oropharyngée consiste en une difficulté à amorcer la déglutition. Les patients peuvent rapporter une difficulté à avaler et pointer à la région cervicale lorsqu'on demande la localisation de la dysphagie.

  • «Бранденбургский концерт, - подумал Беккер.
  • Dysphagie (situation clinique) — Wikimedica
  • Слова Стратмора эхом отдавались в его голове: Уходите немедленно.
  • Дверь отворилась, и Сьюзан вышла в помещение шифровалки.
  • «Дорогие друзья, сегодня я свожу счеты с жизнью, не в силах вынести тяжести своих грехов…» Не веря своим глазам, Сьюзан медленно читала предсмертную записку.
  •  «Колдун», - пробурчал он себе под нос.
  • Corps mince rapide original

La dysphagie oesophagienne consiste en un blocage du bolus alimentaire lors du passage dans l'oesophage. Ainsi, le patient peut rapporter une sensation de blocage débutant quelques secondes après avoir avalé et peut pointer à une localisation allant de la fourchette sternale à toute région rétrosternale.

Rechercher un RGO chronique chez un patient avec dysphagie peut être un signe d'une complication à long terme d'oesophagite erosive ou même d'un adénocarcinome oesophagien.

diagnostic différentiel de perte de poids non intentionnelle

Trouble de moticité Dysphagie à l'ingestion de liquides ET de solides Dysphagie à l'ingestion de solides seulement Au début non présente à l'ingestion de liquides Intensité de la dysphagie augmente plus la taille et la densité de l'aliment augmente La localisation subjective de la dysphagie par le patient est non fiable.

En effet, la perception de la localisation de la dysphagie au site supérieur peut être erronée puisqu'elle peut référer à une lésion haute ou à une obstruction basse. Tandis qu'une perception de dysphagie au site inférieur est valable [3].

diagnostic différentiel de perte de poids non intentionnelle

En effet il n'est pas rare qu'un patient minimise l'impact de la maladie en mangeant plus lentement et en évitant certains aliments plus difficiles à avaler ex. Examen buccal : rechercher des signes neurologiques, lésions orales comme un lichen planus.

Origine et enjeux théoriques[ modifier modifier le code ] Le terme d' hystérie vient du médecin grec Hippocratequi inventa ce mot pour décrire un concept qu'il apprit des Égyptiens. L'hystérie fut par la suite étudiée par la psychiatrie, la psychologie. Classifications[ modifier modifier le code ] Le terme d'hystérie n'est plus utilisé au sein de la psychiatrie, puisqu'il implique une théorie qui n'est pas la sienne. En revanche, le trouble somatoforme trouve une place différente dans les différentes classifications psychopathologiques.