Perte de poids chez les patients VIH, SIDA: quel est le "poids" de l’alimentation?


perte de poids chez les patients VIH

Parmi eux, la prise de poids revient plus souvent dans les conversations et dans les préoccupations. Prendre quelques kilos peut-être une bonne nouvelle pour certaines personnes signifiant un retour vers une meilleure santé. Mais il arrive que cette prise de poids nécessaire se transforme en un embonpoint voir une obésité préoccupante. Deux études réalisées au Cameroun et en Afrique du sud ont mis en évidence un plus grand risque de prise de poids avec le dolutégravir.

perte de poids chez les patients VIH

Des test de dépistages plus fréquents et une prise en charge plus rapide du VIH éviteraient que la charge virale de ces personnes soit trop élevée et que leur taux de CD4 soit trop bas au moment du début du traitement. Cette perte de muscle semble se faire simultanément avec une prise de masse graisseuse.

perte de poids chez les patients VIH

La plupart des études ne sont pas faites précisément sur la prise de poids mais sur les effets indésirables des traitements en général. Les résultats obtenus sur le poids ne sont que des données auxiliaires.

perte de poids chez les patients VIH

Pour le moment, certains résultats avancés par ces études sont donc en opposition.